This piece of content is part of a larger story, but that story is not available in your language. We do still recommend you read this content in the context of this story:

Lubumbashi : accusée de pollution, l’entreprise minière CDM appelle à l’expertise des services de l’environnement

Author: Radio Okapi (Rép. dém. du Congo), Published on: 29 December 2018

L’entreprise minière Congo Dongfang Mining (CDM) appelle les services de l’environnement minier à statuer sur les différends qui l’opposent aux  habitants des quartiers qui environnent son usine à Lubumbashi...les habitants du quartier Kassapa...avaient dénoncé l’inondation de leurs parcelles par des eaux qui selon eux proviennent des usines de l’entreprise minière CDM. Ils affirment également que l'usine de cette entreprise dégage une fumée qui serait toxique pour leur environnement. Ce que dément Congo Dongfang Mining. Le chef du personnel de l’entreprise minière indexée Crispin Kakunda estime que les accusations des habitants du quartier Kasapa sont « fortuites », soutenant que son entreprise respecte les normes environnementales. « Nous disons  que  ce  sont  des  accusations  qui sont tout  à  fait  fortuites  parce  que  nous sommes une entreprise qui respecte  les normes  environnementales  pour ce  qui est  du  fonctionnement  de  notre usine, Ici à  CDM. Nous sommes  une  entreprise  qui respecte notre étude  d’impact environnemental » a affirmé M. Kakunda. Aux allégations des habitants de Kasapa...le chef du personnel de CDM reconnait que l’entreprise canalise les eaux provenant de ruissellement de ses installations et de celles d’autres entreprises minières voisines installées dans le secteur. Cependant, précise-t-il, cette  eau circule dans  un  circuit fermé qui ne peut entrainer des inondations. « Il se fait que, du fait que  nous sommes en  amont, ils  prétendent que  chaque fois  qu’il pleut,  nous  déversons  des eaux  dans les  caniveaux  de ce quartier. Ce n’est pas tout  à  fait fondé. Nous savons  qu’il y a  peut-être  un  problème, celui de canalisation des  eaux  sur la route Kassapa » relève-t-il, avant de demander aux services de l’environnement minier de mener des enquêtes autour des allégations de la population pour mettre fin à cette querelle.  

Read the full post here