Les compagnies militaires privées échappent-elles aux Conventions de Genève?

Author: Marco Sassòli, l’Université de Genève [Suisse], Published on: 29 April 2010

En [Droit International Humanitaire], les employés des CMSP ne rentrent souvent pas dans la très restrictive définition des mercenaires. Ils ne sont en général pas non plus incorporés dans les forces armées d’une partie au conflit. Par conséquent, ils ne sont pas des combattants mais des civils. En tant que tels, ils ne devraient pas participer directement aux hostilités...il existe une controverse sur la question de savoir si la défense de civils contre des attaques illicites d’une partie au conflit, ou la défense d’objectifs militaires contre des combattants irréguliers, peuvent être considérées comme une participation directe aux hostilités.

Read the full post here