L'Union Européenne autorise l'herbicide glyphosate pour cinq années supplémentaires malgré les préoccupations sanitaires et environnementales

herbicide

Souscrire au flux RSS de cette rubrique

Tous les éléments de cette histoire

Article
27 November 2017

Le glyphosate autorisé pour cinq années de plus : un sursis arraché par Monsanto, Bayer & Co. qui scandalise les ONG

Auteur: Générations Futures, foodwatch et la Ligue contre le cancer

Tout convergeait vers une interdiction : la pression des citoyens qui réclamaient la sortie du glyphosate, de nombreuses organisations dont des associations d’anciens agriculteurs malades, des députés français et européens, le scandale des Monsanto papers, la polémique autour de l’évaluation scientifique… L’UE a décidé finalement une prolongation de l’autorisation du glyphosate pour cinq ans.

Générations Futures, foodwatch et la Ligue contre le cancer commentent : « Les arguments ne manquaient pas pour faire interdire le glyphosate sans attendre. Il a été classé parmi les cancérigènes probables chez l’homme en mars 2015 par le Centre international de recherche sur le cancer, une agence de l’Organisation mondiale de la santé. En accordant un sursis supplémentaire à Monsanto, Bayer et compagnie, la Commission européenne balaie le principe de précaution et la santé du revers de la main, de même que la voix des millions de citoyens qui ne veulent plus de l’herbicide le plus controversé de la planète ».

Tout lire

Article
27 November 2017

Le glyphosate autorisé pour cinq années supplémentaires dans l'Union européenne

Auteur: Le Figaro et AFP (France)

Les représentants des 28 États membres de l'UE se sont enfin mis d'accord ce lundi 27 novembre. Ils ont voté le renouvellement pour cinq ans de la licence du glyphosate, l'herbicide très controversé de l'entreprise Monsanto. 

...Contre toute attente, dix-huit pays ont voté en faveur de la proposition de l'exécutif européen, 9 s'y sont opposés et un pays s'est abstenu, permettant d'atteindre la majorité qualifiée requise (16 États membres qui représentent 65% de la population).

[Le président français] a demandé au gouvernement de prendre les dispositions nécessaires pour que l'utilisation du glyphosate soit interdite en France dès que des alternatives auront été trouvées, et au plus tard dans 3 ans...

...L'inquiétude que provoque le glyphosate a conduit à l'ouverture d'enquêtes aux États-Unis. La publication la semaine dernière d'une étude américaine ne montrant pas de lien entre cet herbicide et certains cancers ne suffira probablement pas à calmer les craintes du grand public, ni celles des ONG.

 ...«Cinq années de glyphosate supplémentaires mettront notre santé et l'environnement en danger, et c'est un revers majeur pour les méthodes agricoles plus durables», [selon] Friends of the Earth Europe.

Tout lire